Burn out et sophrologie

burnout, stress, sophrologie« Je n’ai absolument rien vu venir »… Cette phrase est souvent commune à toutes les victimes de ce qui est considéré comme la maladie professionnelle de notre siècle : le burn out. 

Littéralement, « burn out » signifie «  bruler de l’intérieur, se consumer à petit feu ». Cette usure va trouver sa source dans le cadre professionnel , et s’installer insidieusement, sans que la personne atteinte ne s’en rende compte, l’évolution étant très lente, s’étalant parfois même sur des années.

Le principal responsable ? Le stress chronique. Le stress est une réaction normale du corps, qui lui permet de se préparer à affronter un danger ou une urgence. Mais lorsque l’urgence devient notre mode de vie et que le stress est présent continuellement, le corps s’épuise. Cette fatigue va alors avoir un impact sur le moral : troubles du sommeil, perte de confiance en soi, irritabilité… L’épuisement psychique s’ajoute inévitablement à l’épuisement physique.

On peut penser à tort que le burn out touche des personnes « fragiles ». Il n’en est rien. Le plus souvent, les concernés par cette « maladie de l’idéalité » sont des personnes très engagées dans leur travail, qui aiment ce qu’elles font et ne comptent ni leur énergie, ni les heures passées à la tâche. Ce sont des personnes perfectionnistes, en quête d’excellence , qui surinvestissent dans leur travail au détriment de leur vie privée. Lorsque les premiers signes se font ressentir, elles auront alors tendance à minimiser le malaise, au mépris de leurs propres limites, jusqu’à s’oublier et perdre le contact avec elle même. Paradoxalement, certaines augmenteront même leur charge de travail et leurs responsabilités, comme pour tenter de noyer un mal être qui ne fait que grandir. Jusqu’au point de non retour. 
 

Et s’il était urgent de ralentir ?

Pour lutter contre le burn out, la sophrologie est en première ligne. Elle permet de retrouver un bien-être au quotidien et de développer ses propres capacités grâce à des exercices simples, courts et accessibles à tous. Contrairement aux alternatives médicamenteuses (antidépresseurs, anxiolytiques, etc.) qui entrainent des dépendances, la sophrologie a pour objectif l'autonomie de ceux qui la pratiquent.
Les exercices enseignés pendant les séances peuvent être reproduits à la maison ou sur le lieu de travail . Vingt minutes de relaxation offrent un temps de récupération équivalent à deux heures de sommeil.
Face au burn out,  la sophrologie est une méthode à la fois curative et préventive. A court terme, elle permet dès les premières séances de gérer efficacement les symptômes du stress, de réapprendre à s’écouter et à porter sur soi un regard bienveillant.  Mais c’est également une solution durable. En vous rendant acteur et maître de la situation, la sophrologie restaure la confiance et développe l'estime de soi.


Toute l'équipe Géosophro remercie Stéphanie Barbagelata-Cornut pour son investissement dans la rédaction de cet article, et vous invite à la consulter à son cabinet à Toulon, et la contacter au 04.11.95.06.51.


► Intégrez le réseau Géosophro ◄